Menu | Contenu | Retour | Partie droite | Progression | Rechercher | Pied de page | Plan du site | Accueil


   Accueil du site > Publications > Bibliothèque > BAT 20 - Les reliquaires du Proche-Orient et de Chypre à la période protobyzantine (IVe-VIIIe siècle)

BAT 20 - Les reliquaires du Proche-Orient et de Chypre à la période protobyzantine (IVe-VIIIe siècle)

M.-C. Comte

C’est à partir de la Paix de l’Église que le culte des martyrs jusqu’alors interdit et caché, limité aux cimetières, s’est développé de façon officielle, prenant place dans les églises. Les premiers reliquaires apparus en Palestine et en Syrie connurent un grand essor aux Ve et VIe siècles dans ces provinces ainsi qu’en Arabie. Les nombreuses découvertes effectuées au cours des quarante dernières années ont considérablement augmenté notre connaissance de ces objets liturgiques, pendant cette période de mise en place du culte chrétien, confirmant ainsi les textes, et sources littéraires connues et ajoutant des informations complémentaires, sur leur fonctionnement et sur les phases d’évolution du culte des martyrs dans les patriarcats de Jérusalem et d’Antioche.
L’ouvrage se compose de deux parties : un texte de synthèse (première partie) et un inventaire sous forme de catalogue (deuxième partie).
Se fondant sur les exemples du catalogue, l’auteur a procédé à l’étude des reliquaires en fonction de leur forme, de leur emplacement dans l’église et des modifications supposées être intervenues dans le culte des saints. Selon les provinces et les évêchés de rattachement, des variations notables sont en effet décelables. La position variable des reliquaires mobiles dans les trois provinces de Palestine et les installations qui les accompagnent se retrouvent avec quelques différences dans certains des arrangements liturgiques de la province d’Arabie. Les formes adoptées et les modes de vénération sont proches également.
La région des jébels de Syrie du Nord constitue un monde à part, à la fois par la taille considérable des reliquaires et leur nombre important dans la même pièce, ainsi que le système de « circulation d’huile », unanimement adopté pour la vénération. L’influence de cette région est sensible dans les provinces voisines : Euphratésie, Phénicie II et à Chypre.
Le catalogue est constitué d’un corpus de plus de 250 reliquaires provenant du Proche-orient et de Chypre, classé par provinces romaines, donnant le détail des lieux de trouvaille et de la variété des objets parfois encore en place dans les monuments chrétiens. S’y ajoutent des exemples conservés dans les musées, certains inédits, dont la provenance est plus incertaine.

After the Peace of the Church, the cult of martyrs, which had previously been forbidden and observed only clandestinely in cemeteries, was officially recognised and practised in churches. The first reliquaries of Palestine and Syria became particularly abundant in the 5th and 6th centuries, both in these provinces and in the province of Arabia. Numerous discoveries during the last forty years have increased our knowledge of these liturgical objects, during a period in which the Christian cult was being established, and provide confirmation of well-known texts and literary sources. They shed new light on the purpose of reliquaries and on the different phases of development of the cult of martyrs in the patriarchates of Jerusalem and Antioch.
The book is divided into two parts : an Overview (first part) and a Catalogue (second part). Drawing on examples from the catalogue, the author discusses the physical appearance of reliquaries and their location in the church, and the changes that are believed to have occurred in the veneration of saints. Notable differences exist between provinces and bishoprics. The location and installation of mobile reliquaries, which vary within the three provinces of Palestine, are often repeated with minor differences in the liturgical practices of the province of Arabia ; there are similarities also in the form of the reliquaries and the method of veneration. The mountains of northern Syria are a special case, because the reliquaries are large, many have been found in the same room, and they are never found in the apse, but always in a small room attached to the church (the martyrion). “Flowing Oil” is always a feature. Syrian influence can also be found in the neighbouring provinces of Euphratesia and Cyprus.
The Catalogue comprises examples of more than 250 reliquaries from the Near East and Cyprus. Where possible, entries are classified by Roman province, and include a description of the reliquary and details of its origin ; some of these are still located in ancient Christian monuments. In addition, some examples which are now in museums are described, a few of them never having been classified, and not all of them having a known origin.

Voir sur Brepols


Bourses APAT 2017 | Claroline | Contact | Crédits et mentions légales | Accessibilité | Espace privé | Plan du site | Fil RSS du site