Menu | Contenu | Retour | Partie droite | Progression | Rechercher | Pied de page | Plan du site | Accueil


   Accueil du site > Publications > Bibliothèque > BAT 18 - Architecture religieuse haut-médiévale en Italie Méridionale : le diocèse de Bénévent

BAT 18 - Architecture religieuse haut-médiévale en Italie Méridionale : le diocèse de Bénévent

S. Carella

Sur la base de l’analyse de 38 églises, construites entre le début du VIIe siècle et le premier quart du IXe dans le Bénéventain, cet ouvrage a l’ambition de faire le point sur le paysage monumental haut-médiéval de cette partie du Mezzogiorno. Ce volume est organisé en deux sections : la première contient les notices traitant des églises et complexes repérés ; la seconde est une synthèse, présentant d’abord les aspects techniques, puis les aspects formels, pour terminer par l’étude de la fonction et du rôle social de ces édifices. L’étude technique recense les matériaux, puis analyse tour à tour les fondations, appareillages, sols, renforts externes, revêtements internes, supports, arcs, voûtes et coupoles, charpentes, plafonds, toitures, ouvertures, et s’attarde enfin aux unités modulaires employées pour la mise en œuvre de l’ensemble. Les résultats de cette enquête sont ensuite replacés dans le contexte haut-médiéval, local d’abord, puis européen (Orient et Occident). L’étude formelle propose une typologie générale des églises (églises à une nef et une abside, églises à trois nefs, à deux coupoles en axe, à plan centré) puis l’analyse de diverses composantes (chevets, transepts, nefs, cryptes, avant-corps, atria, ouvertures, baptistères, aménagements liturgiques, memoriae et sépultures, décor), avant d’en venir à l’articulation et à la recomposition. L’étude du rôle politique et de la fonction sociale des édifices aborde le caractère des Lombards dans leur relation avec le christianisme, ainsi que la question de la christianisation des Lombards sont également abordées. Dans tous les cas, les églises participent par leur forme, leur décoration ou les pratiques liturgiques qui s’y déroulent, à la formation d’une unité socioculturelle bénéventaine, spécifique et distincte de celles qu’offrent les populations environnantes romaines et byzantines, ou même, par certains aspects, celle du Regnum septentrional.

Voir sur Brepols


Bourses APAT 2017 | Claroline | Contact | Crédits et mentions légales | Accessibilité | Espace privé | Plan du site | Fil RSS du site