Menu | Contenu | Retour | Partie droite | Progression | Rechercher | Pied de page | Plan du site | Accueil


   Accueil du site > Publications > Bibliothèque > BAT 2 - Les églises d’époque Byzantine et Umayyade de la Jordanie Ve-VIIIe siècles

BAT 2 - Les églises d’époque Byzantine et Umayyade de la Jordanie Ve-VIIIe siècles

A. Michel

BIBLIOTHEQUE DE L’ANTIQUITE TARDIVE, 2, 2001

La Jordanie est exceptionnellement riche en églises, pour la grande majorité postérieures au Ve siècle, nombreuses dans les grandes villes mais parfois aussi dans des bourgs de moindre importance. Les murs, mais surtout les pavements, avec leur riche décor de mosaïque, sont souvent bien conservés quand ils ont été protégés par les remblais. Depuis une vingtaine d’années on porte aussi intérêt à l’évolution des rites de la liturgie et donc des installations matérielles qui en sont la trace dans les édifices de culte. Le livre se divise en deux parties. Un exposé continu examine successivement l’organisation ecclésiastique du territoire dans la période considérée, la répartition des églises dans les cités et les campagnes, les différents types de plans et les spécificités techniques qui en découlent (couverture en charpente, absides voûtées, coupoles éventuellement), le mode d’ornementation des sols en fonction des plans, parfois celui des murs, puis le mobilier liturgique (autel, ambon, sièges) et les installations (estrades, enceintes, reliquaires) qui lui sont liées. Des tableaux synoptiques nombreux et des planches typologiques permettent une vision rapide des particularités livrées par l’archéologie qui, faute de sources, est essentielle à l’histoire des Églises des provinces qui correspondent à la Jordanie actuelle, à l’hagiographie de la région, à l’histoire économique et sociale, et à l’évolution de la liturgie. L’inventaire, arrêté en 1998, comprend une analyse normalisée de l’architecture et des installations liturgiques de 180 monuments environ. Il reproduit et traduit les nombreuses inscriptions (en général sur mosaïque) qui permettent de dater assez précisément les églises entre le VIe siècle et le VIIIe siècle, parfois de connaître les saints titulaires et les circonstances de leur construction et de leur ornementation. L’ouvrage est abondamment illustré.

Cet ouvrage a reçu le prix Schlumberger 2002 de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres.


Bourses APAT 2017 | Claroline | Contact | Crédits et mentions légales | Accessibilité | Espace privé | Plan du site | Fil RSS du site