Menu | Contenu | Retour | Partie droite | Progression | Rechercher | Pied de page | Plan du site | Accueil


   Accueil du site > Publications > Bibliothèque > BAT 7 - El final de las villae en Hispania

BAT 7 - El final de las villae en Hispania

BIBLIOTHEQUE DE L’ANTIQUITE TARDIVE, 7, 2007

- Alexandra Chavarriá ARNAU, EL FINAL DE LAS VILLAE EN HISPANIA (SIGLOS IV - VII D.C.)

La signification des transformations qui ont affecté l’architecture résidentielle rurale dans toute l’aire occidentale de l’Empire, avec pour conséquence l’extinction définitive du système antique des villae, fait l’objet de débats. Les recherches d’Alexandra Chavarriá tentent d’expliquer ces transformations, afin de comprendre l’évolution des formes de peuplement, du système de la propriété et de l’exploitation rurales du Ve au VIIIe siècles, ainsi que la mutation des classes paysannes et des élites tardo-antiques conduisant aux nouvelles classes sociales du haut Moyen-Age.

L’objectif de ce travail a donc été d’analyser les transformations vécues par les élites et la population rurale dans la Péninsule ibérique à partir de l’étude systématique des modifications observables dans les secteurs résidentiels des villae hispaniques entre la fin du IIIe et le début du VIIIe siècle. L’analyse est fondée sur la documentation archéologique et sur l’étude directe des vestiges de ces établissements ruraux (124 au total) dans lesquels existe une pars urbana ayant connu des phases tardives d’occupation (Ve-VIIIe siècles), mais aussi sur la documentation textuelle et épigraphique, importante pour expliquer la fin des villae et dessiner quelques aspects de la nouvelle organisation qui les remplace à l’époque visigothique.

Extracto del Prólogo

Das buch Alexandra Chavarrias „El final de la villae en Hispania (siglos IV-VIII)“ liefert einen der bedeutendsten Beiträge zur Erforschung der « Transformation of the Roman World », der in den letzten Jahren vorgelegt worden ist. Alle Möglichkeiten der Auswertung archäologischer und historischer Quellen nützend, gelingt es der Verfasserin sehr konkret und auch anschaulich, die fundamentalen Veränderungen der villae erkennbar werden zu lassen und sie vor dem Hintergrund jener Transformations-prozesse konturenscharf darzustellen und umfangreich zu analysieren. Das sie bei ihren Forschungen über die spanischen villae stets auch die villae außerhalb der Halbinsel im Blick hatte, und da sie intensiven Kontakt zu den führenden nichtspanischen Spezialisten unterhielt, war sie in der Lage, deren methodische Ansätze und deren Arbeitsergebnisse für ihre eigene, im positivsten Sinn interdisziplinäre Arbeit fruchtbar zu machen.


Bourses APAT 2017 | Claroline | Contact | Crédits et mentions légales | Accessibilité | Espace privé | Plan du site | Fil RSS du site